Les aides de l’état à l’isolation thermique en 2014

Comme à chaque début d’année, il y a eu beaucoup de changements au niveau des différentes aides de l’état dont les clients peuvent bénéficier.

Le plus important est la baisse de la TVA

Sur les travaux de rénovation énergétique dont fait partie l’isolation thermique par l’extérieur, la TVA a baissée de 7% à 5,5%. Cela comprend aussi les travaux induits, c’est à dire les travaux qui ne peuvent pas être dissociés de l’isolation, comme le ravalement ou le déport des éléments en façade.

Cependant, pour les travaux annexes comme des éléments décoratifs, la TVA a augmenté et est de 10%. Mais ces travaux étant peu nombreux, ou parfois inexistants, le montant global des travaux sera diminué.

Le crédit d’impôt développement durable, un des gros changements de cette année…

Ce qui faisait que le CIDD était le plus utilisé par les clients était sa simplicité et l’absence de conditions de revenu. Cela a changé car il existe désormais des plafonds de revenus à ne pas dépasser pour pouvoir bénéficier du crédit d’impôts.

Voici les plafonds du crédit d’impôt :

Nombre de personnes dans le foyer fiscal Revenu fiscal de référence
Une personne* (1 part) 24 043 euros
Une personne* + un enfant (1,5 part) 29 660 euros
Une personne* + deux enfants (2 parts) 34 081 euros
Un couple (2 parts) 34 081 euros
Un couple + un enfant (2,5 parts) 38 502 euros
Un couple + deux enfants (3 parts) 42 923 euros

L’éco prêt

Il doit désormais concerner une résidence principale construite avant le 1er janvier 1990, pour les propriétaires et maintenant aussi les copropriétaires.

Pour un bouquet de deux travaux, le montant maximum emprunté est de 20000 euros et de 30000 euros pour trois travaux ou plus.  La durée du remboursement varie de 10 à 15 ans suivant le nombre des travaux, et peut être réduite à 3 ans à la demande de l’emprunteur de l’éco prêt.

Le cumul des aides

L’éco prêt et le CIDD sont toujours cumulables avec des conditions de revenus :

Deux ans avant les travaux, le revenus du foyer ne doit pas excéder :

  • 25000€ pour une personne célibataire, veuve, ou divorcée
  • 35000€ pour un couple soumis à une imposition commune
  • 7500€ en plus par personne à charge

Une condition unique pour toutes ces aides

Formation rge éco conditonnalité ITEA partir du 1er juillet 2014, il faudra faire appel à une entreprise qualifiée RGE (reconnue grenelle de l’environnement) pour pouvoir entamer les démarches pour ces aides.

Qualifiées par qualibat ou par une formation reconnue, seules ces entreprises vous permettront d’avoir toutes ces aides.

Les autres aides pour l’ITE restent inchangées

Les aides de l’anah, de l’ademe, les certificats d’économie d’énergie, et la prime rénovation énergétique font partie des aides qui ne changent pas cette année.

Pour l’anah, il faut se renseigner auprès du centre près de votre domicile pour connaitre les démarches et les conditions des aides.

Pour plus d’informations sur toutes ces aides vous pouvez consulter le site de l’ademe.